Spaghetti de mer-Himanthalia-elongata

Spaghetti de mer – Himanthalia elongata

 

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest

Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir une nouvelle algue pour la cuisine.

Après le Kombu royal, place à la présentation de l’Himanthalia elongata !

C’est une algue très intéressante que nous sommes contents de vous faire découvrir, si vous ne la connaissiez pas.

On attaque tout de suite, alors bonne lecture.

Himanthalia elongata

l’Himanthalia elongata, aussi appelé haricot de mer ou spaghetti de mer, est une algue brune comestible de la famille des Himanthaliaceae.

Cette algue peut atteindre jusqu’à 3 mètres et recouvrir des rochers complets d’un tapis épais.

Sa récolte a lieu en avril-mai, lorsque les extrémités de l’algue sont tendres et fines. Notez qu’il est interdit de la cueillir en Bretagne tant qu’elle n’a pas atteint au minimum 80 cm, et déconseillé de récolter les vieux spécimens pour éviter une texture trop dure, ou des algues décrochées de leur rocher, ou émergées.

Spaghetti de mer-Himanthalia-elongata entier

Quelle sont ses bienfaits et protriétés ?

Le spaghetti de mer est riche en vitamine C (deux fois plus qu’une orange ou un citron), en potassium et en magnésium.
Il jouerai un rôle favorable dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires en absorbant le mauvais cholestérol.

Il contient également du calcium, du phosphore, du fer, de l’iode… mais en plus petites quantités.

Spaghetti de mer-Himanthalia-elongata

Comment l'utiliser en cuisine ?

Le haricot de mer, avec son goût légèrement sucré, et sa saveur salée et iodée bien présente, peut être cuisinée avec de nombreux poissons, crustacés et coquillages.

Mais ne le sous-estimez pas avec une viande de porc un peu grasse, avec laquelle il saura rentrer en résonance si vous travaillez les oppositions de saveurs.

Les saveurs Terre & Mer font toujours bon ménage, enfin c’est notre avis.

Sa saveur iodée et son goût délicat en font un ingrédient de choix, qu’il soit cru ou cuit, on peut même le faire frire, une fois blanchi et pané.

 

Fraiche, on la cuisine souvent comme des haricots verts, d’où son nom vernaculaire, sa texture s’en rapproche également.

On la prépare en tronçons de 5 – 6 cm, qu’il faut blanchir avant de les faire sauter, ou les cuire une dizaine de minutes dans l’eau non salée, comme pour des haricots verts finalement.

Cela fera un bon accompagnement pour : le poisson, les fruits de mer, ou bien la viande porc.

 

Déshydratée, parce que c’est sous cette forme que nous l’utilisons le plus.

Cette algue dégage une odeur de Varech, qui est très utile pour apporter un profond goût iodé à un bouillon, une sauce, soit en l’infusant au préalable avec un liquide (vin, vinaigre…), soit en laissant des petits morceaux directement dans la sauce.

On peut également l’infuser dans un vinaigre, dans une huile, ou même dans une préparation alcoolique, ce que nous sommes entrain de préparer pour servir avec un plat de coques et autres coquillages grillés au miso et accompagnés d’une légère salade d’algues.
(D’ailleurs nous sommes entrain de vous préparer un article sur la fabrication d’alcool qui devrait sortir rapidement, mais chut, c’est une surprise.)

Conclusion

Pour finir, cette algue apporte énormément de profondeur et de saveur iodée au plat lorsqu’elle est utilisée à bon escient.
Si vous ne connaissez pas, nous vous conseillons de vous en procurer au plus vite, fraiche pour ceux qui sont situés près des côtes ou qui ont un bon fournisseur, séchée pour les autres, mais sachez qu’il est possible d’en commander en Bretagne.

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest

Prochain ingrédient :

Les sels du monde

On passe en revue 16 sels du monde entier, à connaitre ou découvrir impérativement.

Go !

Laissez nous un commentaire

Salut 61 Degrés,

Abonnez-vous !

Pour recevoir tous les lundis un condensé de nos saveurs directement dans votre boite email c'est ici !

Fermer

Mentions légales

Le site www.61degres.com appartient à Cédric Tomasini à titre personnel.

 

 

Design et développement : Studio VégétalGraphik - www.vegetalgraphik.com - 16 rue Jantet - 39100 Dole - France
Entreprise en nom propre / SIREN 510 587 843

 

Hébergement : 1and1 Internet Sarl - 7 place de la Gare - BP 70109 - 57201 Sarreguemines Cedex - France
SARL au capital de 100 000 Euros / SIRET 431 303 775 000 16

 

Pour exercer votre droit d'accès, de modification ou de suppression des données personnelles collectées par le biais du site, vous pouvez contacter Cédric Tomasini par courrier, téléphone ou email. Votre demande sera satisfaite dans les meilleurs délais.

 

Toute reproduction, même partielle, du site www.61degres.com est interdite, sauf autorisation contraire écrite de Cédric Tomasini.

Fermer

Charte des commentaires

A lire avant de commenter ! Quelques dispositions à respecter pour rendre les débats passionnants sur 61°Degrés.

 

 

Commentez pour enrichir :
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur 61°Degrés.

 

Les auteurs des articles vous lisent :
Les auteurs de 61°Degrés considèrent que leur travail ne s'arrête pas avec la publication de leurs articles et participent, dans la mesure de leur disponibilité, aux discussions qui les prolongent. Ils assurent eux-mêmes la modération des commentaires.

 

Respectez vos interlocuteurs :
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

 

Conditions pour commenter :
Il n’est pas nécessaire d’être enregistré(e) sur le site pour pouvoir commenter, néanmoins, un nom et une adresse email sont requis. Le nom est affiché avec le commentaire. L’email n’est en aucun cas diffusé sur le site.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.

 

Contenus illicites et prohibés :
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

 

Modération des commentaires :
61°Degrés se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.
61°Degrés se réserve également le droit de supprimer tout commentaire contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des éventuelles réponses qui lui ont été faites. Elle peut s’accompagner du blocage de son auteur.

 

Merci pour votre participation à 61°Degrés

Fermer

Articles en partenariat :

Ce sont des articles écrits avec la participation de partenaires.
Ceux-ci ont été sélectionnés par nos soins, pour nous aider, nous financer, ou nous fournir le matériel pour nous permettre de travailler et faire les tests nécessaires sur un sujet que nous souhaitions aborder dans le site.

Exemple : les poivres du monde

 

 

Articles sponsorisés :

Ce sont des articles pour lesquels nous avons été rémunérés : en argent, en matière première ou en matériel pour écrire sur une thématique ou un produit donné à la demande d'un commanditaire (entreprise, marque, association, groupement...).
Les articles sponsorisés diffèrent des articles en partenariat, puisque nous avons été contactés pour réaliser cet article sur le sujet.
Mais seulement si le produit ou le matériel sur lequel nous devons écrire nous a plu, sinon il n'apparait pas sur le site.

 

 

Quoi qu'il en soit :

Qu'il soit question d'article, de recette, de technique ou autre... chacun des articles présents sur le site est écrit sans jamais laisser un partenaire ni un commanditaire nous dicter notre mode d'écriture, ni les propos que nous devons tenir à l'égard de son produit et de sa marque.
En bref, nous ne racontons que ce que nous voulons dans nos articles.