Sonde Pt 1000 Chef's Probe

[Review] Le thermomètre à sonde aiguille Pt1000 Chef’s Probe

 

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest

Aujourd’hui, nous vous présentons un thermomètre à sonde de pénétration.

Beaucoup de chefs en cuisine connaissent bien ce type de matériel, puisque nombreux sont ceux qui en utilisent, notamment pour cuire à basse température.

Par contre, le fait qu’il existe différentes technologies de sonde est moins connu. Il existe par exemple des sondes de type T, de type K, les thermistances, ou bien encore les sondes Pt (à platine).

Quel est la différence dans tout ce matériel ?

La technologie de mesure de la température !
Ce qui impacte directement la précision, mais également la fiabilité dans la durée de la sonde.

Prenons le cas de la sonde de type K : elle est basée sur un composant électronique dont la fiabilité s’étiole avec le temps. Il faut la ré-étalonner tous les 2 ans au grand maximum, il est même préférable, si vous faites de l’ultra basse température, de la faire ré-étalonner tous les ans.
Au contraire, une sonde Pt ne peut pas se dérégler, puisque sa sa technologie est basée sur une pièce de platine qui ne peut pas se dérégler.

C’est précis, fiable et rapide.

Mais nous allons tout vous raconter dans cette review.

Bonne lecture.

 

La sonde Pt 1000 Chef's Probe sur le papier

Thermomètre Pt 1000 Chef’s Probe :

De 70 ° C à +250 ° C, précision ± 0,1 ° C
Utilisation possible en four combi à 200°C, à 230°C (3 heures max), à 250°C (2 heures max).
Affichage rotatif à 180 °
Alarme
Écran rétroéclairé
Couleur : noire
Alimentation : 2 piles AA (incluses)
Garantie : 2 ans

 

Sonde sous vide aiguille Pt1000 :

Câble en silicone de 80 cm
Sonde à aiguille très pointue de 10 cm – Ø 1,5mm
Précision : ± 0,1 °C

 

Support à ventouse permettant de fixer le thermomètre (magnétique).

Nous avons également reçu une valise de transport étanche de type 1000, fabriquer par B&W International, en polypropylène résistant aux chocs (PP).
Munie d’une valve de dépressurisation.
Étanche à l’eau (jusqu’à 5 m) et à la poussière certifié (IP67).
Elle supporte des température de -30 °C à 80 °C.
Garantie de 30 ans.
Dimensions extérieures: 270 x 215 x 105 mm.
Poids de la valise: 0.70 kg.

Les thermomètre Pt 1000 Chef's Probe en images

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - la valise de transport

La valise de transport étanche type 1000 de chez B&W International.
On voit d’ailleurs ici la valve de dépressurisation.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - système d'ouverture de la valise

Le système de fermeture de la valise.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - poignée de la valise de transport

La poignée de transport qui est d’ailleurs très confortable.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - accroche cadenas

Les œillets pour pourvoir placer des cadenas, il y a deux emplacements au total : un de chaque côté.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - intérieur de la valise

Voici l’intérieur avec la mousse prédécoupée pour accueillir le thermomètre, la sonde Pt et le support magnétique, ainsi d’une notice en plusieurs langues.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - support

Le support qui est composé d’une partie à ventouse, d’un axe multidirectionnel, et d’une plaque en métal recouverte d’un coté de mousse et de l’autre à nu pour accueillir deux aimants.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - le boitier sur son support

Voici le boitier monté sur son support.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - la sonde dans son repose sonde

Et ici un support pour la sonde. Les anneaux sont fixés sur les deux aimants.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe

La fiche de la sonde Pt 1000, qui n’est pas une jack standard.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - la fiche de la sonde connectée

La fiche une fois connectée et verrouillée.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - sonde

La sonde en elle même, totalement étanche.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe

19, 3 °C : il fait pas chaud au labo aujourd’hui.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - arrière de la sonde

Le boitier vu de dos, on voit les vis, c’est par là qu’on ouvre pour changer les piles 😉

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - la sonde en action

Un petit thé pour se réchauffer pendant la prise de vue. Il s’agit de thé jaune : c’est un thé vert fermenté sublime, pour ceux qui ne connaissent pas.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - fonction geler la température d'affichage

Ici la fonction blocage de la température : cela permet de faire un arrêt sur la température (ligne du milieu) pendant que la ligne du dessous indique la température en direct.

Comme vous pouvez le constater, on a perdu 3 °C depuis le début de la prise de vue.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - réglage alarme température mini

Réglage de l’alarme : température minimum.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - réglage alarme température maxi

Et la température maximum. Tiens, la dernière cuisson était à 52 °C …
Nous allons régler la température maximum à 34 °C pour notre test.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - alarme en fonctionnement

Test de l’alarme : la température maxi est déjà atteinte.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - alarme en fonctionnement

Explication :
Lorsque la température descend en dessous de la température mini ou dépasse la température maxi, l’alarme se met en route.
Il y a plusieurs fonctions d’alarme, ici flash de lumière et bip toutes les secondes.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - écran rétroéclairé

Le rétro-éclairage de l’écran dans le noir.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - menu principal de l'application

Le menu de l’application.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - régler la température pour l'alarme

La fonction réglage de l’alarme de température.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - application choix de température

Il est possible de choisir une température prédéfinie ou de régler manuellement la température souhaitée.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - température alarme paramétrée

Nous avons choisi 21 °C.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - alarme sur l'application

Test de l’alarme : bon ça ne se voit pas mais le téléphone bipe.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - Prendre une photo pour la fiche

Autre fonctionnalité de l’application, vous pouvez créer des fiches, en commençant par prendre une photo.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - remplir la fiche

Puis en complétant la fiche avec diverses informations.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe - envoyer la fiche pas email

Vous pouvez vous l’envoyer en suite par mail.

Sonde Pt 1000 Chef's Probe

La sonde Pt 1000 plantée à cœur avant la cuisson d’un pâté.

Le thermocouple Pt1000 Chef's Probe dans la réalité

Dimension du boitier du thermomètre : 17 x 5 x 2,6 cm

Poids : 140 g

 

Écran et affichage :

L’écran apporte une bonne lisibilité, les chiffres sont suffisamment gros pour permettre une bonne lecture.

 

Alarme :

L’alarme est très efficace, on entend très bien la tonalité, même à l’autre bout du labo.
Il y a plusieurs modes pour l’alarme : flash de l’écran sans tonalité, alarme avec tonalité, flash de l’écran et tonalité.

 

Réglage : on règle en premier une valeur minimale, puis une valeur maximale, en dehors de cet écart de valeurs, le thermocouple déclenche l’alarme selon le réglage choisi.

C’est un peu fastidieux au départ, mais on en prend vite l’habitude.

De plus, comme l’alarme se déclenche si la température descend en dessous de la valeur basse indiquée, tout comme si elle dépasse la valeur haute, cela permet plusieurs utilisations très intéressantes.

Il est par exemple possible d’utiliser cette fonctionnalité dans le cas d’un produit cuit sous vide que l’on souhaite pasteuriser pour une conservation plus longue.
Dans ce cas, il suffira de cuire le produit avec la sonde à cœur réglée sur la valeur haute, puis de le pasteuriser le temps souhaité, et enfin de choquer le produit dans l’eau glacée ou en cellule de refroidissement pour qu’il atteigne la valeur basse.

L’alarme vous indiquera le moment ou la température souhaitée est atteinte de manière à mettre en stockage votre produit.

Il faudra juste ajuster la valeur haute de 1 °C pour éviter que l’alarme ne sonne jusqu’à ce que le cœur du produit commence à descendre en température.

 

Que dire de plus…

 

La sonde :

Elle est assez souple (attention à ne pas la tordre), entièrement étanche, ce qui permet de l’immerger entièrement dans un bain marie ou dans un liquide (bouillon, sirop, alcool…).
Elle est suffisamment grande pour travailler de grosses pièces (10 cm), et fine ( 1,5 mm) pour une bonne pénétration dans les produits.

Comme toujours, pensez à désinfecter la sonde (et la surface du produit) avant de l’enfoncer dans l’ingrédient pour éviter toute contamination.

 

Maintenant parlons un peu des points moins positifs…

Le rétro éclairage :

Le rétro-éclairage est un peu juste en situation lumineuse.
Ce qui est assez étrange, c’est que lorsqu’il flashe en fonction alarme, il nous parait beaucoup plus puissant.
Une fonction de réglage de la luminosité serait la bienvenue, afin d’ajuster la luminosité de l’écran suivant les besoins.

 

La sonde :

Elle est fine, mais également fragile, et elle résiste moyennement au passage prolongé au four. Elle est clairement destinée à la prise de température au bain marie.
D’ailleurs nous avons reçu tout récemment la nouvelle sonde blindée, plus épaisse, destinée à la prise de température au four, mais malheureusement pas étanche. Nous nous vous en parlerons plus en détail dans un prochain article, il va nous falloir un peu de temps pour la tester.

 

Le système de connection de la sonde :

La fiche n’est pas montée avec un raccord jack standard, ce qui aurait été un plus pour nous, mais qui n’est pas un drame n’ont plus, nous ne pouvons juste pas l’utiliser sur l’un de nos thermoplongeurs.
Par contre elle a l’avantage de très bien tenir au boitier.

 

Comme vous le voyez, nous n’avons de de grosses critiques à formuler sur ce thermocouple !

 

Parlons maintenant des accessoires qui nous ont été fournis :

 

La valise :

Très commode pour les déplacement, c’est bien pratique de pouvoir emporter le thermocouple Chef’s Probe partout sans avoir à se soucier de protéger le matériel. Ça nous fait penser qu’il faut qu’on en trouve une du même genre pour nos thermoplongeurs afin de les transporter en toute sécurité.
Pour revenir à la valise, elle est de très bonne faction, en sautant à pieds joints dessus, ou en la balançant comme des furieux sur le béton, nous n’avons pas réussit à la casser, même pas à la faire s’ouvrir !
Idem pour l’étanchéité :
Plongée dans le bac de vaisselle quelques minutes, elle n’a pris l’eau du tout, de quoi être un minimum confiant.

 

Le support magnétique :

Le support est très pratique, il évite notamment que le boitier du thermocouple ne soit posé à plat et puisse glisser par inadvertance.
Nous l’utilisons collé à un mur du labo juste à coté de l’un de nos bacs de cuisson, mais il est possible de le coller directement sur la parois du bac en lui même.
Les deux aimants qui permettent la fixation magnétique du boitier sont très efficaces, même en secouant fort le support avec le boitier monté dessus, il est très difficile d’arriver à les séparer.
Petit plus : ces deux aimants forment un support pour tenir la sonde.
Le système de fixation par ventouse fait lui aussi très bien son travail.

 

Terminons par l’appli :

 

L’application :

La sonde Pt1000 Chef’s Probe a une fonctionnalité Bluetooth qui permet de la connecter à une application disponible pour IOS et Android.

Celle-ci permet deux choses :

La première est de régler une alarme simple.
On sélectionne la valeur que l’on souhaite atteindre manuellement, ou une valeur prédéfinie, par exemple 50 °C et on envoie l’information au boitier.
Lorsque la température est atteinte, le téléphone sonne pour vous avertir.

Cette application permet également de créer des fiches pour le suivie HACCP avec une photo du produit, un petit descriptif et la température qui est prise automatiquement sur la sonde lors de la photographie.
Vous pouvez par la suite vous expédier la fiche via email.

Le seul bémol, c’est que l’appli est en Allemand, non traduite.
D’ailleurs, cette fonctionnalité n’est plus disponible sur le nouveau modèle du thermomètre qui est maintenant fourni sans fonction Bluetooth, dommage.

Pour conclusre sur la sonde Pt1000 Chef's Probe

C’est une bonne petite sonde, à la technologie fiable, ce qui, comme nous l’avons dit dans notre intro, est un vrai gage de qualité, qui apporte précision, fiabilité dans la durée, puisqu’elle ne peut pas se dérégler, mais également économie d’argent parce qu’il n’est pas nécessaire de la faire ré-étalonner tout les 2 ans.
Il faut se rappeler qu’un ré-étalonnage de sonde coûte entre 120 et 150 € suivant les professionnels qui feront l’opération.

Elle est également peut encombrante (tant qu’on n’a pas la valise de transport ;)).

Le  support magnétique fourni avec la sonde est lui aussi un très bon point pour ce produit.

Son prix un peu élevé, quoique… Quand on voit certains thermocouples de type K, il n’est si excessif que cela.
Comptez environ 230 € HT soit 276 € TTC.

Vous pouvez d’ailleurs le commander chez notre partenaire : Sous Vide Consulting

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest

Prochain matériel :

[Review] Le thermoplongeur SmartVide 8 Plus

Le nouveau thermoplongeur du labo, le SmartVide 8 Plus de la marque Sammic, passé sur notre banc de tests.

Go !

Laissez nous un commentaire

Salut 61 Degrés,

Abonnez-vous !

Pour recevoir tous les lundis un condensé de nos saveurs directement dans votre boite email c'est ici !

Fermer

Mentions légales

Le site www.61degres.com appartient à Cédric Tomasini à titre personnel.

 

 

Design et développement : Studio VégétalGraphik - www.vegetalgraphik.com - 16 rue Jantet - 39100 Dole - France
Entreprise en nom propre / SIREN 510 587 843

 

Hébergement : 1and1 Internet Sarl - 7 place de la Gare - BP 70109 - 57201 Sarreguemines Cedex - France
SARL au capital de 100 000 Euros / SIRET 431 303 775 000 16

 

Pour exercer votre droit d'accès, de modification ou de suppression des données personnelles collectées par le biais du site, vous pouvez contacter Cédric Tomasini par courrier, téléphone ou email. Votre demande sera satisfaite dans les meilleurs délais.

 

Toute reproduction, même partielle, du site www.61degres.com est interdite, sauf autorisation contraire écrite de Cédric Tomasini.

Fermer

Charte des commentaires

A lire avant de commenter ! Quelques dispositions à respecter pour rendre les débats passionnants sur 61°Degrés.

 

 

Commentez pour enrichir :
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur 61°Degrés.

 

Les auteurs des articles vous lisent :
Les auteurs de 61°Degrés considèrent que leur travail ne s'arrête pas avec la publication de leurs articles et participent, dans la mesure de leur disponibilité, aux discussions qui les prolongent. Ils assurent eux-mêmes la modération des commentaires.

 

Respectez vos interlocuteurs :
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

 

Conditions pour commenter :
Il n’est pas nécessaire d’être enregistré(e) sur le site pour pouvoir commenter, néanmoins, un nom et une adresse email sont requis. Le nom est affiché avec le commentaire. L’email n’est en aucun cas diffusé sur le site.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.

 

Contenus illicites et prohibés :
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

 

Modération des commentaires :
61°Degrés se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.
61°Degrés se réserve également le droit de supprimer tout commentaire contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des éventuelles réponses qui lui ont été faites. Elle peut s’accompagner du blocage de son auteur.

 

Merci pour votre participation à 61°Degrés

Fermer

Articles en partenariat :

Ce sont des articles écrits avec la participation de partenaires.
Ceux-ci ont été sélectionnés par nos soins, pour nous aider, nous financer, ou nous fournir le matériel pour nous permettre de travailler et faire les tests nécessaires sur un sujet que nous souhaitions aborder dans le site.

Exemple : les poivres du monde

 

 

Articles sponsorisés :

Ce sont des articles pour lesquels nous avons été rémunérés : en argent, en matière première ou en matériel pour écrire sur une thématique ou un produit donné à la demande d'un commanditaire (entreprise, marque, association, groupement...).
Les articles sponsorisés diffèrent des articles en partenariat, puisque nous avons été contactés pour réaliser cet article sur le sujet.
Mais seulement si le produit ou le matériel sur lequel nous devons écrire nous a plu, sinon il n'apparait pas sur le site.

 

 

Quoi qu'il en soit :

Qu'il soit question d'article, de recette, de technique ou autre... chacun des articles présents sur le site est écrit sans jamais laisser un partenaire ni un commanditaire nous dicter notre mode d'écriture, ni les propos que nous devons tenir à l'égard de son produit et de sa marque.
En bref, nous ne racontons que ce que nous voulons dans nos articles.