Pots contenant du beurre et de la farine pour fabriquer un roux

Roux sous pression

La réalisation de cette recette nécessite 1 heure

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest
Picto Google+

Pourquoi réaliser un roux sous pression plutôt que de préparer un roux lorsqu’on en a besoin ?

Il est vrai que la réalisation d’un roux n’est pas des plus compliquées, cela dit même avec l’expérience, le roux réalisé dans une poêle ou une casserole est souvent trop ou pas assez cuit, ce qui est un problème puisque le goût lui aussi varie.

Alors comme souvent, avec l’équipe 61°Degrés, nous recherchons des moyens, des méthodes ou des techniques qui nous permettent d’obtenir une qualité constante et reproductible sur chacun des ingrédients que nous préparons, nous avons opté pour une cuisson sous pression à l’autocuiseur.

Mais nous avons également choisi cette technique pour d’autres raisons  :
– En premier, le goût obtenu avec cette méthode est plus rond et plus profond.
– En second, le temps de conservation est plus important puisque le roux contenu dans les bocaux est pasteurisé et enfermé hermétiquement, il peut donc être stocké jusqu’à 6 mois avant son utilisation.
– En troisième, la praticité d’utilisation, puisque cette préparation demande à peine quelques heures, il est évident que la réalisation d’une grosse série permet d’économiser du temps, de l’énergie et de se simplifier la tâche.

Ingrédients

  • 200 g * de farine de blé
  • 200 g * de beurre doux

Matériel

  • 2 bocaux Le Parfait
  • 2 opercules de stérilisation
  • Autocuiseur

Temps

  • 1 heure

Poids Total

  • 400 g

Faire fondre (optionel)

Dans une casserole faire fondre le beurre à feu doux.

Préparer les bocaux

Dans chaque bocal verser 100 g de farine de blé et ajouter 100 g de beurre.

Fermer les bocaux avec une opercule de stérilisation et le couvercle du bocal.

Beurre et farine pour faire un roux

Cuire

Dans l'autocuisseur ajouter la grille de fond.

Déposer les bocaux et ajouter de l'eau jusqu'à 1 tiers de la hauteur des bocaux.

Fermer et mettre à chauffer à feu fort jusqu'à sifflement de l'autocuiseur.

Cuire pendant 1 h à feu moyen.

Laisser refroidir à température ambiante (environ 10 minutes) avant d'ouvrir l'autocuiseur.

Sortir les pots.

Bocaux dans l'autocuiseur

Utilisation / conservation

Vous pouvez utiliser le roux dès la sortie de l'autocuisseur pour confectionner vos sauces, une béchamel par exemple.

Vous pouvez également le conserver fermé pendant 6 mois à l'abri de la lumière à température ambiante.

Une fois le bocal ouvert, vous pouvez le conserver 2 semaines au réfrigérateur.

Roux en gros plan

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest
Picto Google+

Prochaine recette :

Agneau à la cuillère moderne

L'épaule d'agneau à la cuillère version moderne ! Mais il faudra être patient...

Go !

Laissez nous un commentaire

Salut 61 Degrés,

Abonnez-vous !

Pour recevoir tous les lundis un condensé de nos saveurs directement dans votre boite email c'est ici !

Fermer

Mentions légales

Le site www.61degres.com appartient à Cédric Tomasini à titre personnel.

 

 

Design et développement : Studio VégétalGraphik - www.vegetalgraphik.com - 16 rue Jantet - 39100 Dole - France
Entreprise en nom propre / SIREN 510 587 843

 

Hébergement : 1and1 Internet Sarl - 7 place de la Gare - BP 70109 - 57201 Sarreguemines Cedex - France
SARL au capital de 100 000 Euros / SIRET 431 303 775 000 16

 

Pour exercer votre droit d'accès, de modification ou de suppression des données personnelles collectées par le biais du site, vous pouvez contacter Cédric Tomasini par courrier, téléphone ou email. Votre demande sera satisfaite dans les meilleurs délais.

 

Toute reproduction, même partielle, du site www.61degres.com est interdite, sauf autorisation contraire écrite de Cédric Tomasini.

Fermer

Charte des commentaires

A lire avant de commenter ! Quelques dispositions à respecter pour rendre les débats passionnants sur 61°Degrés.

 

 

Commentez pour enrichir :
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur 61°Degrés.

 

Les auteurs des articles vous lisent :
Les auteurs de 61°Degrés considèrent que leur travail ne s'arrête pas avec la publication de leurs articles et participent, dans la mesure de leur disponibilité, aux discussions qui les prolongent. Ils assurent eux-mêmes la modération des commentaires.

 

Respectez vos interlocuteurs :
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

 

Conditions pour commenter :
Il n’est pas nécessaire d’être enregistré(e) sur le site pour pouvoir commenter, néanmoins, un nom et une adresse email sont requis. Le nom est affiché avec le commentaire. L’email n’est en aucun cas diffusé sur le site.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.

 

Contenus illicites et prohibés :
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

 

Modération des commentaires :
61°Degrés se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.
61°Degrés se réserve également le droit de supprimer tout commentaire contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des éventuelles réponses qui lui ont été faites. Elle peut s’accompagner du blocage de son auteur.

 

Merci pour votre participation à 61°Degrés