Pâte à pizza au charbon de bois

Pâte à pizza au charbon et à la bière

La réalisation de cette recette nécessite 55 minutes dont 15 minutes actives

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest
Picto Google+

Chez 61 Degrés, on aime beaucoup les pizzas au feu de bois, mais ce n’est pas toujours évident à la maison.

Vous vous en doutez, cuire une pizza avec ce petit goût « feu de bois » n’est pas la chose la plus simple à réaliser chez soi, surtout lorsque l’on ne possède pas le matériel et que le seul mode de cuisson possible est la cuisson au four électrique.

Mais rassurez vous, nous avons découvert plusieurs techniques afin de reproduire ce goût de manière plus ou moins simple à la maison.
(En même temps, si nous n’avions pas trouvé une solution, il n’y aurait pas eu de recette aujourd’hui, ou alors une autre, me direz vous et vous auriez mille fois raison.)

Bref… Vous pouvez utiliser différentes méthodes pour ajouter un parfum « feu de bois » à une pizza, comme par exemple le fumage aux copeaux de hêtre après une cuisson classique au four, qui donne un très bon goût à la pizza, mais qui n’est pas très évidente à réaliser à la maison sauf si vous possédez un fumoir (si vous n’en avez pas vous manquez quelque chose).

Nous avons donc recherché pour vous une alternative au fumoir, et nous nous sommes finalement arrêtés sur l’utilisation de charbon végétal en poudre à incorporer dans la préparation de pâte à pizza express pour obtenir un délicieux goût de cuisson au  feu de bois.

Mais ce n’est pas tout ! Cette recette vous réserve encore une surprise puisque notre manière de préparer notre pâte à pizza est toute aussi déroutante.

En effet, il ne nous faut pas plus de 25 -30 minutes pour réaliser une pâte à pizza digne de ce nom, tendre et moelleuse après la cuisson, bien gonflée… Comment ? Tout simplement en utilisant une base de levure de boulanger + miel (sucre) + bicarbonate + alcool pétillant (Champagne, vin mousseux, bière blonde…).
Cette combinaison va permettre de quadrupler le volume de la pâte lors de la cuisson à forte température (pour nous 270 °C car c’est la limite de notre four) nous dispensant ainsi des longues heures d’attente nécessaires au repos de la pâte.

Comment ça marche ?

les levures vont se nourrir du sucre contenu dans le miel et vont dégager du dioxyde de carbone qui reste emprisonné dans le réseau de gluten de la pâte, permettant ainsi sont gonflement, voici pourquoi la pâte à pizza gonfle. En ajoutant du vin pétillant ou de la bière, le dioxyde de carbone contenu dans le liquide va accélérer et démultiplier l’effet de gonflement sous l’action de la chaleur, celui-ci ne pouvant pas s’échapper du réseau de gluten élastique et imperméable. Le CO2 va faire gonfler les interstices dans le réseau de gluten,  ce qui aura comme conséquence de rendre la pâte extrêmement moelleuse et gonflée.

L’utilisation du bicarbonate de sodium ajoute au gonflement de la pâte.
Un petit rappel : la levure chimique que nous utilisons parfois dans les gâteaux est un mélange de bicarbonate, d’acide tartrique et d’amidon.

Bon allez, on arrête d’étaler notre science et on vous invite à tester cette délicieuse pâte à pizza.
Bon appétit !

Ingrédients

  • 275 g * de farine de blé
  • 110 g * de Deus Brut des Flandres (c'est une bière)
  • 20 g * d'eau
  • 20 g * de miel d'accacia
  • 6 g * de levure de boulanger déshydratée
  • 1, 5 g * de bicarbonate de sodium
  • 1 g * de sel fin
  • 1 g * de charbon végétal

Matériel

  • Robot pétrisseur (facultatif)

Temps

  • 55 minutes dont 15 minutes actives

Poids Total

  • 430 g

Réhydrater les levures

Dans un récipient réhydrater les levures dans l'eau tiédie pendant 10 minutes.

Mélanger les poudres

Dans un grand récipient mélanger la farine, le sel et le charbon végétal.

Mélanger la farine, le sel, le sucre, le charbon de la pâte à pizza

Rassembler les liquides

Rassembler la bière et le miel et mélanger.

Ajouter les levures

Ajouter les levures réhydratées à la préparation liquide et mélanger à nouveau.

Ajouter au melange de poudre

Verser les liquides au cœur du mélange de poudres et mélanger jusqu'à complète absortion.

Ajouter les liquides au mélange de farine, charbon, sucre et sel de la pâte à pizza

Pétrir

Pétrir la pâte pendant 5 minutes à la main ou à vitesse moyenne dans un robot.

Laisser reposer

Former une boule et laisser la pâte reposer pendant 10 minutes à température ambiante.

Pétrir la pâte à pizza au charbon pendant 10 minutes

Pétrir

Pétrir de nouveau pendant 5 minutes.

Laisser reposer

Laisser de nouveau reposer pendant 15 minutes afin de faciliter l'étalement de la pâte au rouleau par la suite.

Conservation / cuisson

Vous pouvez conserver votre pâte au réfrigérateur emballée dans un film alimentaire pendant 2 jours.

Pour la cuisson nous vous conseillons une température minimum de 270 °C, sans ouvrir le four "pour surveiller".

Pâte à pizza au charbon de bois

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest
Picto Google+

Prochaine recette :

Coleslaw rouge

Une salade de coleslaw rouge pour les barbecues et les cheeseburgers

Go !

Laissez nous un commentaire

Salut 61 Degrés,

Abonnez-vous !

Pour recevoir tous les lundis un condensé de nos saveurs directement dans votre boite email c'est ici !

Fermer

Mentions légales

Le site www.61degres.com appartient à Cédric Tomasini à titre personnel.

 

 

Design et développement : Studio VégétalGraphik - www.vegetalgraphik.com - 16 rue Jantet - 39100 Dole - France
Entreprise en nom propre / SIREN 510 587 843

 

Hébergement : 1and1 Internet Sarl - 7 place de la Gare - BP 70109 - 57201 Sarreguemines Cedex - France
SARL au capital de 100 000 Euros / SIRET 431 303 775 000 16

 

Pour exercer votre droit d'accès, de modification ou de suppression des données personnelles collectées par le biais du site, vous pouvez contacter Cédric Tomasini par courrier, téléphone ou email. Votre demande sera satisfaite dans les meilleurs délais.

 

Toute reproduction, même partielle, du site www.61degres.com est interdite, sauf autorisation contraire écrite de Cédric Tomasini.

Fermer

Charte des commentaires

A lire avant de commenter ! Quelques dispositions à respecter pour rendre les débats passionnants sur 61°Degrés.

 

 

Commentez pour enrichir :
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur 61°Degrés.

 

Les auteurs des articles vous lisent :
Les auteurs de 61°Degrés considèrent que leur travail ne s'arrête pas avec la publication de leurs articles et participent, dans la mesure de leur disponibilité, aux discussions qui les prolongent. Ils assurent eux-mêmes la modération des commentaires.

 

Respectez vos interlocuteurs :
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

 

Conditions pour commenter :
Il n’est pas nécessaire d’être enregistré(e) sur le site pour pouvoir commenter, néanmoins, un nom et une adresse email sont requis. Le nom est affiché avec le commentaire. L’email n’est en aucun cas diffusé sur le site.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.

 

Contenus illicites et prohibés :
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

 

Modération des commentaires :
61°Degrés se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.
61°Degrés se réserve également le droit de supprimer tout commentaire contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des éventuelles réponses qui lui ont été faites. Elle peut s’accompagner du blocage de son auteur.

 

Merci pour votre participation à 61°Degrés