Les poivres du monde - part 2 - les Piper Nigrum de A à M

Les poivres du monde – part 3 : Les Piper Nigrum de A à M

 

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest
Picto Google+

Voici notre troisième article sur les poivres du monde.

Pour ceux qui ne l’on pas encore lu, nous vous invitons à lire le premier intitulé « Les poivres du monde part 1 – Introduction au poivre« , qui vous donnera quelques bases pour mieux appréhender ce qui va suivre.

Ce troisième volet de notre saga épicée va vous présenter les différents crus de poivre, classés par provenance (et par ordre alphabétique). Mais comme le formidable Piper Nigrum est sans aucun doute le poivre le plus cultivé dans le monde, nous avons été obligés de couper notre article en 2 pour ne pas surcharger le temps de chargement de la page.

Aujourd’hui, nous vous proposons donc de découvrir les poivres Piper Nigrum de A à M, que nous avons eu la chance de gouter grâce à nos partenaires.

Vous découvrirez les poivres de Belém (Brésil), Kampot (Cambodge), Kerala (Inde), Lampung (Indonésie), Madagascar, Malabar (Inde), Matale (Sri Lanka), Mondolkiri (Cambodge) et Muntok (Indonésie).

Certaines fiches des poivres présentés sont plus longues que d’autres, du fait de l’intensité de leur arômes, des inspirations culinaires qu’ils nous ont évoqué (nous n’avons pas encore eu l’occasion de tout tester, mais nous nous sommes dit qu’il serait dommage de pas vous suggérer les mariages gourmands que nous avons imaginés 😉 )

Les descriptions des parfums, des saveurs, du piquant, ou les mets avec lesquels associer les différents poivres que vous retrouverez dans cet article sont propres à nos palais et ont été établis en procédant à plusieurs dégustations, comme nous l’expliquons dans notre article présentant notre méthode pour goûter le poivre et les épices.

Bonne lecture !

Poivre de Belém (Brésil)

Poivre de Belém noir Brésil

Nom : poivre de Belém / poivre de Bahia
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Brésil

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
On démarre avec des notes que l’on qualifierait de notes cuisinières (je sais ça existe pas) : double concentré de tomate, pâte pimentée coréenne « Gochujang », tendant sur une odeur herbacée, plus précisément les herbes aromatiques : origan, sarriette, sauge, légèrement balsamique : camphré.

Notes de cœur (les grains concassés) :
une odeur fraiche tirant sur la peau de mandarine, ou plutôt les feuilles, mais également un peu pharmaceutique avec un parfum de solvant pour peinture à l’huile (térébenthine), mais également des notes sucrées, pâtissières et végétales à la fois, de confiserie à la sève des pins.

Notes de fond (infusion) :
Bois humide, térébenthine, sève des pins.

La bouche :

Un piquant moyen mais persistant, marqué de notes végétales : sève de pin et de saveur pharmaceutique, avec de légères notes d’herbes aromatiques.
Il laisse une agréable sensation, après sa dégustation, de boisé.

Accords gustatifs :

Viande rouge marinée, sauce tomate et poivron, chocolat au poivre, sauce marchand de vin, réduction de bouillon de veau, veau braisé, langouste rôtie, pintade rôtie, asperges rôties ou au four…

 

Poivre de Belém blanc Brésil

Nom : poivre de Belém / poivre de Bahia
Couleur : blanc
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Brésil

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
On attaque avec des notes végétales fermentées : foin humide, botte de paille fraiche… Nuancées de notes anisées (graines d’anis vert dit Cédric) un peu sucrées, tirant subtilement sur la menthe poivrée, laissant une agréable sensation de fraicheur.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Juste concassé au mortier, on sent des parfums de croute de vieux fromage affiné, (type Comté), puis l’odeur s’affine sur une touche de ferments lactiques, avec des notes de menthol et anis alcoolisé (Pastis/Pacific).

Notes de fond (infusion) :
Forte odeur d’engrais assez désagréable, mais qui laisse place à des notes de réglisse et de fumée de bois vert (tilleul).

La bouche :
Des saveurs de menthe poivrée et de graines d’anis, qui confirment les arômes que nous avons identifiés au nez, avec une persistance herbacée, malgré une entrée légèrement tannique qui nous a surprise.
Un piquant très intéressant : au départ doux puis piquant (comme une aiguille qui s’équilibre) pour laisser une jolie persistance qui fait ressortir les saveurs décrites plus haut.

Accords gustatifs :
Poulet fermier, volaille, veau, salade de fruit anisée, écrasé de pomme de terre, terrine de poisson, merlan aux herbes

 

Poivre de Kampot (Cambodge)

Poivre noir de Kampot

Nom : poivre de Kampot
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Cambodge
 

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
On commence dans un registre empyreumatique (pain d’épices) voire épicé : cannelle, girofle, anis/ badiane, avec un léger parfum fruité, plus exactement de zeste d’orange confit, et surtout des notes sucrées de sirop chaud.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Juste concassé, ce poivre à une odeur de noyau de cerise, qui très vite tire sur une odeur végétale de plantes grasses et de feuilles de piment .
On retrouve des notes herbacées d’anis et fruitées de confit d’agrume et de confiture, ainsi qu’une subtile touche d’encens.

Notes de fond (infusion) :
Le poivre noir de Kampot infusé sous vide présente un fort arôme fruité de pomme, avec néanmoins un côté floral et sucré qui évoque les fleurs de pommier, ainsi que le bouillon aux champignons de paris.
Ensuite, des notes d’herbes sauvages comme l’eucalyptus prennent le dessus, ainsi que des odeurs pharmaceutiques de gouache.

La bouche :
Une entrée en bouche marquée par des notes épicés, de menthe poivrée qui viennent se mêler à  des notes plus balsamiques : camphre, encens, avec un piquant doux mais persistant.

Accords gustatifs :
Privilégier les accords sucré / salé pour ce poivre, par exemple faisan aux pommes et au raisin frais, perdrix rôtie farcie au fruits, porc laqué, sorbet de menthe fraiche, sauce au romarin et à la sauge, pintade et caille rôties, poisson de rivière (brème, brochet…).

 

Poivre rouge de Kampot

Nom : poivre de Kampot
Couleur : rouge
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Cambodge

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Ce poivre nous a immédiatement évoqué le parfum des carottes caramélisées sous pression (si vous avez déjà réalisé notre recette de soupe sous pression, vous voyez de quoi nous voulons parler), ainsi que des notes empyreumatiques de caramel de fruit, de confiture roussie, accompagnées de notes pâtissières de croute de gâteau sortant du four.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Juste concassé, ce poivre émane des notes fruitées d’agrume vert et de bergamote, on respire également des arômes de fruits confits et des notes florales de chèvrefeuille, avec un fond pâtissier très discret de pâte sablée crue.

Notes de fond (infusion) :
Lors de l’infusion, nous avons pu constater que les notes pâtissières était plus marquées, ainsi que l’odeur de chèvrefeuille, de lierre terrestre, avec une touche étonnante et douce de l’intérieur de la peau de banane verte.

La bouche :
un piquant doux, légèrement salé, qui révèle un goût complexe composé de notes pâtissières de gâteau, fruitées de poire et pomme compotées qui confirment son nez, accompagnées de notes florales de fleurs séchées, et de notes et épicées de garam massala.

Accords gustatifs :
Comme pour son petit frère en version noir, les accords sucré / salés lui iront à merveille, surtout si vous jouez la carte des agrumes dans votre plat : canard à l’orange, nuage glacé de pomelo, sauce aux 3 agrumes et volaille rôtie, gel d’orange sanguine et fromage de chèvre frais…

C’est le coup de cœur de Cédric pour les poivres de Kampot.

 

Poivre blanc de Kampot

Nom : poivre de Kampot
Couleur : blanc
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Cambodge

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
On attaque directement avec un parfum de menthe poivrée, d’anis et de cardamone verte, avec une légèrement odeur de badiane.
Puis en profondeur des notes de bois ciré et de bois vert font leur apparition.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Juste concassé, ce poivre blanc présente un fort arôme de citron vert, qui sera progressivement remplacé par une odeur plus florale de fleur de seringa, et herbacées avec la cardamone et l’anis vert, mais des notes de bois de santal viendront arrondir l’ensemble.

Notes de fond (infusion) :
Les odeurs de menthe poivrée, de chèvrefeuille et de seringa font une forte impression lors des premières respirations, puis viennent se mêler des notes de cédrat et de beurre fondu qui ajoutent un côté très agréable, presque pâtissier à l’ensemble, puis une très légère odeur de térébenthine vient en fond.

La bouche :
Contrairement à de nombreux poivres blanc, ce poivre blanc de Kampot ne présente pas d’arômes du registre animal, mais développe des notes subtiles herbacées de cardamone verte et d’anis vert, et des notes florales de seringa.
On retrouvera également des touches d’agrumes et une saveur légère de sucre de canne.
Son piquant reste doux et persistant, avec une chaleur peu marquée qui le rend presque sensuel.

Accords gustatifs :
Un accord avec les légumes d’hiver comme les poireaux, le chou, la pomme de terre et le céleri feront des miracles, de même avec les plat contenant de la menthe.
Soupe de légumes,  mousseline de céleri, cabillaud, brandade de morue, volaille blanche, poireau à la Vichyssoise, ris de veau, thé à la menthe, sauce à la menthe poivrée, sorbet menthe et chocolat…

 

Poivre blanc des oiseaux de Kampot

Nom : poivre des oiseaux de Kampot, poivre blanc « birdy »
Couleurs : blanc
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Cambodge

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Des notes  épicées de vanille bourbon, avec une touche florale de jasmin, mais surtout des arômes lactés de crème pâtissière.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Des notes fruitées font leur apparition dès le concassage des grains, de zeste d’agrume, d’huile essentielle de citron, mais également des notes herbacées de menthe poivrée et d’inflorescence de chanvre.

Notes de fond (infusion) :
Des notes de bois de santal se font sentir, très vite rattrapées par un parfum pâtissier métissé de menthe poivrée, avec une légère odeur de plâtre en fond de nez, peu persistante mais assez désagréable.

La bouche :
Un goût plus frais que le poivre blanc de Kampot classique, avec un piquant moyen persistant.
Des notes évoquant les jus d’agrume et les huiles essentielles d’agrume font très vite place à des notes de chanvre avec un fond d’eucalyptus et de mentholé.

Accords gustatifs :
Pour la petite histoire, ce poivre est récolté de manière peu ortodoxe, un peu comme le fameux café « kopi luwak ».
En effet, le poivre blanc « des oiseaux » est ramassé à la main, après que le bulbul goiavier se soit gavé de baies de poivre très mûres dont il est friand, et ait rejeté la graine blanche qu’il ne digère pas.
Celles-ci sont récupérée, nettoyées puis séchées afin d’être commercialisées.

Quoi qu’il en soit, les accords d’agrumes et de menthe lui iront à merveille : endives à l’orange, mojito, sanglier rôti à la sauce menthe, sangria, filet de bar à la fleur d’oranger, dessert chocolat menthe…

 

Poivre du Kerala (Inde)

Le poivre de Kerala est issu d’une sous variété du piper nigrum : le Karimunda.

Poivre noir du Kerala inde

Nom : poivre de Kérala
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Inde
 

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Un parfum de santal accompagné de notes florales, sucrées et fruitées d’agrumes : mandarine et orange confite.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Poivre au nez vif, avec une odeur de santal, de cardamone et de verveine.
Puis vient très vite un fort arôme de bouillon, entre bouillon de légumes et bouillon de porc.

Notes de fond (infusion) :
En infusion, les première impressions nous font penser aux tisanes de camomille et de verveine, donc un parfum très herbacé, avec une légère note balsamique de santal, et une touche empyreumatique de réaction de Maillard sur des légumes (fond de cocotte de légumes trop cuits).

La bouche :
En bouche ce poivre s’avère doux, avec des notes très herbacées de camomille et de verveine, nuancées par un fond légèrement mentholé.
Même si il présente un peu d’amertume sur le fond de bouche, il reste assez agréable.

Accords gustatifs :
Sorbet au basilic, citron, verveine, merlan, cabillaud, viande blanche, purée de pomme de terre au bouillon, bouillon de porc ou de légumes, noix de St Jacques sur lit de camomille, infusion verveine-camomille…

 

Poivre de Lampung (Indonésie)

Poivre noir de Lampong Indonésie

Nom : poivre de Lampung / poivre de Lampong  / poivre de Sumatra
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Cambodge

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers)
On attaque avec des notes très lactées de fromage, pâtissières de cheescake, avec un côté oxydatif : caillage de lait lors de la confection de fromage. Cet arôme complexe de lait est nuancé avec des notes florales de chèvrefeuille et empyreumatique de café Indonésien.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Juste broyé, le poivre de Lampung présente des odeurs très fraiches d’eucalyptus et d’épices avec une touche de fumé.
Après quelques minutes de repos, il développe des notes fruitées de fruits secs et on retrouve l’arôme du cheesecake.

Notes de fond (infusion) :
Les notes pâtissières ressortent dès le début et se nuancent à la fin de bois vert.

La bouche :
Un fort goût de de bois exotique et de copeaux de chêne toastés en entrée de bouche, qui laisse place à des saveurs douces de gâteau et de fromage à pâte dure. Le fond de bouche est très capiteux : tabac, cigare et fumée.
Son piquant est franc et chaud, presque mordant, sa persistance et intense.

Accords gustatifs :
Dorade et pomme de terre au four, purée de pomme de terre grillée au four, sanglier en croute ou en sauce au vin, faux filet de bœuf avec une sauce au champignons sauvages, pintade aux morilles, œuf mollet sauce aux morilles, fromage à pâte dure affiné comme un Comté 24 mois, griottes à la liqueur, forêt noire…

 

Poivre de Madagascar

Voici les poivres cultivés à Madagascar.
J’entends déjà François nous dire qu’on a oublié de parler du Voatsiperifery de Madagascar dans notre article sur les poivres : impardonnable !
Mais non, je te rassure, nous ne l’avons pas oublié ! C’est juste que ce n’est pas un Piper nigrum mais un Piper borbonense,  et nous en parlerons bientôt dans un autre article (le part 5 si je ne m’abuse). 😉

 

Poivre noir de Madagascar

Nom : poivre de Madagascar
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Madagascar

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Ici, on évolue sur des arômes d’herbes, de tabac fermenté, de cuir, puis de bois calciné, avec des notes douces et sucrés.
Après repos, des odeurs balsamiques font leur apparition, et notamment d’encaustique.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Une forte présence d’huile essentielle d’agrume au concassage, puis d’écorce de bois vert gratté et de sous bois humide prennent le dessus, avec la présence de notes épicées de girofle.

Notes de fond (infusion) :
Des notes de tabac humide et d’herbe brulée.

La bouche :
Son attaque douce est suivie d’un piquant vif présentant des notes d’encens, peu agréable. Le milieu de bouche, persistant, s’atténue néanmoins et laisse place à des saveurs de pastel à l’huile, puis à un fond de bouche d’encaustique mais suave.

Accords gustatifs :
Son piquant en fait un bon poivre pour les grillades de bœuf au barbecue : côte, basse côte, entrecôte, surtout si vous les mariez avec une sauce pimentée.
Il fera également son effet dans des mignardises de chocolat et piment, ou une mousse au cacao amer. Les fruits rôtis comme l’ananas se marieront parfaitement avec : brochettes de poisson à l’ananas, charlotte à l’ananas.
Des raviole aux fromage de brebis et aux herbes (sauge, sarriette) iront également très bien ce poivre de Madagascar, sans oublier des potatoes au four avec un mélange provençal (paprika, sarriette, origan, thym).

 

Poivre vert de Madagascar

Nom : poivre de Madagascar
Couleur : vert
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Madagascar
Particularité : lyophilisé

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Les premières notes font penser à la cardamone verte, au bois de cèdre, au feuilles de chou vert, au céleri, avec une touche de bois de fumage.

Notes de cœur (les grains concassés) :
On attaque avec des arômes herbacés de tas d’herbe et de feuillage fraichement coupés, avec un parfum empyreumatique de fumée, et une touche végétale de bois de cèdre et de truffe.

Notes de fond (infusion) :
Note verte d’herbe et de fumée ainsi qu’un fond de bois de cèdre.

La bouche :
Salé, piquant léger et doux qui s’amplifie dans la durée mais ne chauffe pas.
Goût de bois de cèdre, d’herbes sauvages, avec une saveur minéral et métallique de fer, et une touche légère d’agrume.

Accords gustatifs :
Salade à la sauce salade, risotto au bouillon de volaille et aux légumes verts croquants, poisson poché, cuisse de canard confite au sel épicé, glace à la moutarde de Dijon, sauce au poivre vert, asperges cuites sous vide, rôti de porc au choux de Bruxelles, cocktail piquant à la vodka, aspic de citron vert… 

C’est l’un de nos poivres préféré (Claire a la fâcheuse tendance de picorer les grains directement dans la boite, il n’y en aura bientôt plus).

 

Poivre de Malabar (Inde)

Poivre noir de Malabar

Nom : poivre de Malabar
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Inde

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Des notes de tête évoquant le bois exotique fumé (balsa) avec une légère odeur animale de réduction de bouillon de porc et un parfum plus doux évoquant les arômes pâtissiers/empyreumatiques de praline.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Notes fraiches herbacées rappelant les herbes aromatiques : laurier, romarin, sauge… avec toujours cette persistance balsamique de bois exotique : santal, balsa.

Notes de fond (infusion) :
Une forte odeur de bois avec un fond d’herbes aromatiques.

La bouche :
Ce poivre développe un piquant chaleureux et piquant avec une persistance intense.
Des notes tanniques et balsamiques de bois exotique ainsi qu’un goût qui évoque la sève de thuya.

Accords gustatifs :
Foie et rognons de veau au vinaigre de Modène, côte de bœuf au BBQ, dorade, rouget au four, brochet, dessert aux pruneaux et au Cointreau, baba au vieux rhum, crème de vinaigre de Modène, amuse bouche de tapenade d’olive noire et de Xérès…

 

Poivre blanc de Malabar

Nom : poivre de Malabar
Couleur : blanc
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Inde

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Une odeur animale douce et généreuse qui rappel le gras de bœuf affiné et le parfum de la viande maturée (côte de bœuf Black Angus maturée).
On perçoit également des notes balsamique de santal.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Une odeur de légumineuses (pois chiche) au concassage, qui sera nuancée par un parfum herbacé et fermenté de vieille botte de foin.
Son odeur reste douce et suave avec des notes balsamiques de santal, et animales de gras de bœuf maturé, mais une note plus verte de chlorophylle se fait sentir sur la fin.

Notes de fond (infusion) :
Une odeur de tabac vert et d’ herbes vertes, avec un côté balsamique : santal et balsa.

La bouche :

Mordant en attaque et chaleureux sur la durée, avec une impression de saumure aigre douce (salé/sucré), une saveur évoquant les graminées séchées, avec néanmoins de l’amertume en fin de bouche rappelant l’infusion de café vert.

Accords gustatif :
Nous aurions une tendance à l’associer avec des tomates confites et des poivrons confits : pesto rosso, rouille à l’ail noir et à la tomate confite, volaille farcie au poivron doux et aux tomates séchées, daube de bœuf à la tomate, maquereau à la tomate au four, tarte de tomates et poivrons, poivrons farcis, gaspacho de poivron confit et de vinaigre de Xérès…

 

Poivre Matale (Sri Lanka)

Poivre noir de Matale Sri Lanka

Nom : poivre de Matale
Couleur : noir
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Sri Lanka

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Des notes franches tourbées et boisées, bois carbonisé froid, avec des notes rondes et gourmandes, un parfum d’épices chaudes : cannelle et girofle, et de baies de genièvre.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Un parfum frais au concassage d’épicéa, suivie par une note résineuse et une touche de feuilles de citronnier, avec un arôme léger de bois et un fond de cendres de bois refroidies.

Notes de fond (infusion) :
Des notes herbacées et pharmaceutiques qui rappellent l’huile essentielle de menthe poivrée, suivie par des notes rondes, végétales, boisées, douces et légèrement empyreumatiques de fumée.

La bouche :
Des notes de bois terreux, de tourbe et de baies, avec un ton camphré, mais on distingue également des notes de crème au caramel et d’herbes de Provence une fois oxygéné, qui laisse place à un goût de bois toasté, de fumée liquide et d’encre.
Le tout est englobé par un piquant mordant qui se radoucit, avec une persistance longue des arômes et de la chaleur.

Accords gustatifs :
Nous vous conseillons des mariages avec les herbes de Provence et des saveurs bourbonnées : fumée ou tourbée.
Le caramel lui ira également très bien.
Côte de bœuf maturée, steak de bœuf au bourbon, agneau aux herbes de Provence ou frotté au whisky, truite aux herbe de Provence, bar au brandy, tarte au pomme compotes ou tarte tatin, glace au caramel salé et bourbon, petit légumes en cocotte légèrement doré, soupe de carottes caramélisées, carottes souples

L’un des coups de cœur de Cédric.

 

Poivre de Mondolkiri (Cambodge)

Poivre blanc de Mondokiri

Nom : poivre de Mondolkiri (Cambodge)
Couleur : blanc
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Cambodge

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Très forte odeur épicée de vanille, avec des notes pâtissières mais également des notes fruitées de cédrat.

Notes de cœur (les grains concassés) :
Une odeur de pelures de pommes de terre oxydées immédiatement après concassage, qui laisse place à des notes végétale de feuilles de cédrat et d’eucalyptus.

Notes de fond (infusion) :
Odeur de pelure de pommes de terre et d’eucalyptus sur un fond de bouillon de légumes.

La bouche :
On reste sur des notes de cédrat et d’eucalyptus avec une légère touche mentholée, et des notes en fond de bouche de végétal, de fougère.
Son piquant est doux, chauffant et persistant, sans être désagréable pour autant.

Accords gustatif :

Crosses de jeunes fougères croquantes, salade sauvage, mille-feuille au cédrat et à la main de Bouddha, volailles blanches avec une sauce crème, bouillon pour fondue de volaille, fromage frais de vache au lait cru, Munster, Brie…

 

Poivre de Muntok (Indonésie)

Poivre blanc de Muntok

Nom : poivre de Muntok
Couleur : blanc
Espèce : Piper Nigrum
Origine : Indonésie

Notre avis organoleptique :

Le nez :

Notes de tête (les grains entiers) : 
Des notes animales très franches de venaison, de cuir tanné de sanglier, et quelques notes végétales et empyreumatiques d’herbes brulées.

Notes de cœur (les grains concassés) :
On retrouve des notes animales d’andouillette et de boyaux, ainsi que des notes de menthol et de camphre.

Notes de fond (infusion) :
Une odeur forte de bois qui laisse place à une touche mentholée et animale.

La bouche :
Des notes herbacées de menthol et d’eucalyptus, avec une fin de bouche métallique et végétale.
Son piquant est moyennement fort, avec des saveurs peu persistantes.

Accords gustatifs :
Canard rôti, œuf Bénédicte, pâté en croûte et terrine de canard, soupe de légumes, haricots au beurre, fondant au chocolat et caramel, porc au caramel…

 

Conclusion

Merci à Amélie de Mes épices, à Soline de Terre Exotique, et à Benjamin de L’ile aux épices qui nous ont fait parvenir les superbes poivres que vous venez de découvrir dans cet article.

Le prochain article sur les poivres du monde traitera du reste des Piper Nigrum de N à Z avec les poivres de Nam Bô (Vietnam), de Penja (Cameroun), de Phu Quoc (Vietnam), de Sarawak (Bornéo), de Tellichery (Malabar).

En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis sur les fiches de poivres que nous sommes entrain de mettre en ligne, dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

 

Picto Facebook
Picto Twitter
Picto Pinterest
Picto Google+

Prochain ingrédient :

Les ingrédients comestibles mois par mois

Tous les produits comestibles en un seul calendrier : légumes, fruits, plantes sauvages, champignons, épices, aromates, herbes aromatiques, céréales...

Go !

Laissez nous un commentaire

Salut 61 Degrés,

Abonnez-vous !

Pour recevoir tous les lundis un condensé de nos saveurs directement dans votre boite email c'est ici !

Fermer

Mentions légales

Le site www.61degres.com appartient à Cédric Tomasini à titre personnel.

 

 

Design et développement : Studio VégétalGraphik - www.vegetalgraphik.com - 16 rue Jantet - 39100 Dole - France
Entreprise en nom propre / SIREN 510 587 843

 

Hébergement : 1and1 Internet Sarl - 7 place de la Gare - BP 70109 - 57201 Sarreguemines Cedex - France
SARL au capital de 100 000 Euros / SIRET 431 303 775 000 16

 

Pour exercer votre droit d'accès, de modification ou de suppression des données personnelles collectées par le biais du site, vous pouvez contacter Cédric Tomasini par courrier, téléphone ou email. Votre demande sera satisfaite dans les meilleurs délais.

 

Toute reproduction, même partielle, du site www.61degres.com est interdite, sauf autorisation contraire écrite de Cédric Tomasini.

Fermer

Charte des commentaires

A lire avant de commenter ! Quelques dispositions à respecter pour rendre les débats passionnants sur 61°Degrés.

 

 

Commentez pour enrichir :
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur 61°Degrés.

 

Les auteurs des articles vous lisent :
Les auteurs de 61°Degrés considèrent que leur travail ne s'arrête pas avec la publication de leurs articles et participent, dans la mesure de leur disponibilité, aux discussions qui les prolongent. Ils assurent eux-mêmes la modération des commentaires.

 

Respectez vos interlocuteurs :
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

 

Conditions pour commenter :
Il n’est pas nécessaire d’être enregistré(e) sur le site pour pouvoir commenter, néanmoins, un nom et une adresse email sont requis. Le nom est affiché avec le commentaire. L’email n’est en aucun cas diffusé sur le site.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.

 

Contenus illicites et prohibés :
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

 

Modération des commentaires :
61°Degrés se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.
61°Degrés se réserve également le droit de supprimer tout commentaire contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des éventuelles réponses qui lui ont été faites. Elle peut s’accompagner du blocage de son auteur.

 

Merci pour votre participation à 61°Degrés